Médias

Zewo Agenda le 21 octobre 2017
Repas de l’association des malentendants de la côte
Découvrir
Magazine aux écoutes

Les analgésiques peuvent entraîner une déficience auditive

Une étude a trouvé une relation possible entre la déficience auditive et l’utilisation de produits analgésiques chez les femmes.

Les chercheurs de l’Hôpital Brigham and Women’s de Harvard (BWH) aux États-Unis ont trouvé une relation possible entre l’utilisation d’analgésiques chez les femmes et la déficience auditive. Les médicaments antidouleur tels que l’ibuprofène et l’acétaminophène sont particulièrement risqués. 16,2% des femmes de l’étude ont eu déficience auditive à cause de l’utilisation plus longue de ces types de médicaments.

D’autre part, l’étude a également constaté que l’utilisation de l’aspirine n’était pas un facteur qui entraîne la déficience auditive. Même si la perte auditive est toujours considérée comme un effet secondaire possible suite à la prise d’aspirine.

Le lien entre l’utilisation des analgésiques et la déficience auditive est le plus fréquent chez les femmes ayant une consommation d’une durée de six ans ou plus. Pour les femmes qui utilisent des analgésiques une ou deux fois par semaine pour un maximum d’un an, aucune relation significative n’a pu été trouvée.

A propos de l’étude
Les chercheurs ont inclus dans l’étude des données de 54 000 femmes américaines. L’âge des femmes variait de 48 à 73 ans. Les effets de trois types différents de médicaments (aspirine, ibuprofène et acétaminophène) ont été étudiés. Selon l’étude, l’utilisation de l’aspirine n’était pas liée à la déficience auditive.

Même si les effets des analgésiques sont modérés, les résultats restent très importants : «Bien que l’ampleur du risque accru de déficience auditive suite à la prise d’analgésique reste faible, compte tenu de l’utilisation fréquente de ces médicaments, même une légère augmentation du risque pourrait avoir d’importantes conséquences pour la santé », déclare Gary Curhan de BWH.

Source: http://www.hear-it.org/fr/les-analgesiques-peuvent-entrainer-une-deficience-auditive