Please Login otherwise your session will stop in

Publié le: 25 juin 2019

Politique et handicap 2019

Politique et handicap 2019

Politique et handicap 04/2019

Les chiffres de l’AI pour 2018 correspondent aux prévisions. L'assainissement suit son cours malgré les pertes. Le Conseil fédéral présente son message pour soulager les proches aidants. Et nous suivons lors de la session d’été les affaires les plus importantes qui concernent les personnes handicapées. Cela et encore plus dans la nouvelle infolettre «Politique et handicap».

AI

Les pratiques strictes de l’AI fonctionnent, la réinsertion moins

Le nombre des bénéficiaires de l’AI continue à diminuer, le succès de la réinsertion professionnelle reste modeste et la situation financière de nombreuses personnes handicapées demeure très précaire. C’est ce qui ressort des faits et chiffres de l’AI pour 2018, publiés par l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Statistique de l'AI 2018: Comme prévu, pas de réduction de la dette

L’AI a bouclé l’année passée avec une perte (0.2 mrd de francs). Ainsi, comme prévu, le montant de la dette n’a pas pu être réduit. Cela avait également été annoncé par l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Proches aidants

Soutien aux personnes actives s’occupant d’un proche malade

Le Conseil fédéral a transmis un message qui devrait améliorer la conciliation entre activité professionnelle et prise en charge de proches. Inclusion Handicap salue ces améliorations, qui ne vont cependant pas assez loin.

Prestations complémentaires

La réforme PC compromet-elle le libre choix du mode d'habitat?

Fin mars, le Parlement a adopté la réforme des prestations complémentaires (PC). Ce changement peut péjorer la situation financière des adultes handicapés qui vivent chez leurs parents ou en colocation.

Avant la session

Le parlement se réunit pour la session d’été du 3 au 21 juin. Deux projets sont d’importance pour les personnes handicapées. L’obligation d’annoncer les postes doit être étendue aux postes AI (motion Bruderer), ainsi que la réforme de la LPGA.

Priorité des indigènes aussi pour les rentiers AI

L’obligation d’annoncer les postes doit être étendue aux postes AI, afin que les personnes handicapées profitent mieux de la priorité des travailleurs indigènes. C’est ce qu’exige une motion de Pascale Bruderer, présidente d’Inclusion Handicap, dont le Conseil des États s’occupera le 17 juin.

Divergences dans la révision de la LPGA

La partie générale du droit des assurances sociales (LPGA) sera revue. Les divergences seront traités lors de la session d’été, tout d’abord le 3 juin au Conseil des États. La réforme a d’importantes conséquences pour les assurances sociales.