www.decrochonslalune.ch  Les 3 associations soutenues L’association COOKIE COOKIE s’engage actuellement auprès de 10 jeunes athlètes d’élite en Suisse romande avec une aide financière mais également, et surtout, un réseau de connaissance et d’experts. COOKIE cherche à promouvoir le rôle de modèles que représentent les athlètes qu’elle soutient. Cette association basée à Lausanne est également l’instigatrice du projet Décrochons la Lune. L’association ASAP À l’occasion d’octobre rose, nous soutiendrons les femmes dans leur lutte contre le cancer du sein. L’ASAP (Association Savoir Patient) développe des synergies entre les patients, les professionnels de terrain et les chercheurs afin de promouvoir l’amélioration des soins et de la qualité de vie. La fondation Just for Smiles Just for Smiles offre des activités sportives (ski, voile, randonnée) aux enfants et jeunes adultes en situation de polyhandicap. Elle leur offre la possibilité de découvrir des environnements et des sensations qu’ils ne connaissent pas encore.   " />

300 kilomètres pour 3 bonnes causes !

GENEVE-JURA – Jeune étudiante malentendante, qui vit entre le Jura et Genève, Elodie Ernst a participé en octobre dernier au défi « Décrochons la Lune ». Durant un mois, elle a parcouru 300 kilomètres et récolté près de 300 francs pour soutenir de très belles causes.

a-pied

C’est à un drôle de challenge que s’est adonnée la jeune Elodie Ernst en octobre dernier. Cette jeune malentendante jurassienne, qui poursuit actuellement ses études à Genève, tombe en effet un jour sur un article du magazine Femina qui lui donne illico envie de relever le défi. Mais de quoi s’agit-il au juste ? D’une campagne de sensibilisation un peu particulière intitulée « Décrochons la Lune ». A titre individuel, par équipe ou même encore en famille, l’objectif était simple : couvrir la plus grande distance pendant le mois d’octobre et s’engager à verser 1 francs par kilomètre couru, marché, nagé, pédalé ou autre à l’une des causes bénéficiaires du défi.

Il s’agissait en fait de mobiliser le plus de monde possible afin de couvrir, très symboliquement, les 380’000 km qui séparent la Terre de la lune. Chaque participant, jeune ou âgé, sportif ou pas, s’est ainsi fixé un objectif « sportif », bon pour sa santé tout en contribuant à trois belles causes : la totalité des fonds ainsi récoltés a été versée aux associations Cookie et ASA (Association Savoir Patient) ainsi qu’à la fondation Just for Smiles (lire ci-dessous).

Beau challenge

Un tel défi évidemment, ne pouvait pas laisser indifférente Elodie, grande sportive voyageuse qui pratique la boxe, le badminton et a fait du vélo son moyen de transport quotidien, qu’il neige, pleuve ou vente. « C’est un beau challenge, raconte-t-elle et les causes soutenues sont également très belles. Je suis moi-même handicapée, alors je suis très sensible à ce genre de questions qui touchent à la santé. Et puis, je préfère ce genre de défi plutôt que de me contenter d’acheter un pin’s, un ruban ou quoi que ce soit d’autre. Alors, je me suis lancée et me suis fixé pour objectif durant tout le mois d’octobre de parcourir 300 kilomètres. »

Au début, la jeune femme pensait relever le défi avec des amis, mais malheureusement le projet tombe à l’eau. « D’une manière générale, je pensais qu’il y aurait plus de personnes qui s’intéresseraient à ce beau défi, c’est un peu dommage ! »

14720453_10154207631652326_6699851204391809341_n

Qu’à cela ne tienne, Elodie ne se démonte pas et décide de se lancer tout seule. Elle s’inscrit sur le site comme « activiste », fixe son objectif et se jette à l’eau, enregistrant les distances parcourues grâce à sa montre connectée. « Je me suis tout de même un peu forcée, explique-t-elle, 300 km, c’est un peu plus que ma moyenne mensuelle normale, aux alentours de 250 km. Mais c’était très cool, car cela m’a menée à découvrir de nouveaux endroits, pour moitié à Genève et pour l’autre moitié dans mon Jura natal ». A Genève, elle grimpe ainsi au Salève cette montagne très proche située en France voisine et qui permet d’avoir une vue aérienne sur la ville du bout du lac.

Suivi sur facebook

a-velo

Appliquée et volontaire, Elodie poste chaque jour sur facebook son parcours assorti de sympathiques commentaires. « 30 septembre : ça y est, demain c’est le grand départ ! A moi de parcourir 300km durant le mois d’octobre ». « Jour 3 : 16,3 km, petit tour à vélo de Porrentruy à Chevenez pour aller rendre visite à ma sœur ». Le 27 octobre, le défi est relevé avec trois jours d’avance et poste aussitôt : « BOUM !!! Ça y est le compteur a explosé ! Challenge des 300km à parcourir relevé ! Après 27 jours de marche, vélo, badminton et boxe j’ai réussi à atteindre mon objectif en moins de 30 jours et j’en suis fière ! »
Outre la performance sportive, Elodie peut également se targuer d’avoir récolté 287 francs de dons prodigués par ses parrains, sa contribution aux 18’000 francs déjà récoltés. « Les dons que j’ai récoltés viennent essentiellement de ma famille et de quelques amis qui m’ont bien soutenue » se réjouit-elle ainsi, avant de s’engager à nouveau : « ça ne m’a rien coûté et ça m’a beaucoup plu, explique-t-elle. Donc l’année prochaine, je remets ça sans aucun doute ! ».

Décrochons la Lune

14316917_10154110449637326_2628130415540653336_n

La campagne « Décrochons la Lune » du mois d’octobre a visé à mobiliser le plus de monde possible afin de couvrir les 380’000 km qui séparent la Terre de la lune. « Décrochons la Lune » propose à chacune et chacun, jeune ou âgé, sportif ou pas, de se fixer un objectif durant le mois d’octobre et de courir, marcher, nager, pédaler ou ramer pour son bien, tout en contribuant à de belles causes ! Chaque activiste individuel ou groupe d’activistes s’est fixé un objectif kilométrique – réaliste mais ambitieux ! – pour le mois d’octobre. Ainsi, un objectif affiché de 100 kilomètres correspondait à une somme de 100 francs que l’activiste s’engageait à lever à l’aide de son entourage et avec le soutien actif des médias sociaux. De nombreuses personnalités romandes Stéphane Lambiel, Alexandre Jollien, Ellen Sprunger, Céline Van Till et d’autres encore ont rejoint le mouvement.

www.decrochonslalune.ch 

Les 3 associations soutenues

  • L’association COOKIE
    COOKIE s’engage actuellement auprès de 10 jeunes athlètes d’élite en Suisse romande avec une aide financière mais également, et surtout, un réseau de connaissance et d’experts. COOKIE cherche à promouvoir le rôle de modèles que représentent les athlètes qu’elle soutient. Cette association basée à Lausanne est également l’instigatrice du projet Décrochons la Lune.
  • L’association ASAP
    À l’occasion d’octobre rose, nous soutiendrons les femmes dans leur lutte contre le cancer du sein. L’ASAP (Association Savoir Patient) développe des synergies entre les patients, les professionnels de terrain et les chercheurs afin de promouvoir l’amélioration des soins et de la qualité de vie.
  • La fondation Just for Smiles
    Just for Smiles offre des activités sportives (ski, voile, randonnée) aux enfants et jeunes adultes en situation de polyhandicap. Elle leur offre la possibilité de découvrir des environnements et des sensations qu’ils ne connaissent pas encore.