Publié le: 17 juin 2021

Bientôt il sera possible de regarder des films en lisant sur les lèvres

Bientôt il sera possible de regarder des films en lisant sur les lèvres

Une technologie basée sur l’intelligence artificielle permet de modifier les mouvements des lèvres des acteurs au moment du doublage d’un film ou d’une série. Un plus pour les malentendants qui ont recours à la lecture labiale.

Aussi futuriste qu’elle puisse paraître voici une avancée qui va changer la vie des malentendants – et ils sont nombreux – qui ont recours à la lecture labiale. Car pour beaucoup, hormis le sous-titrage quand il existe, pas moyen de suivre des séries télévisées américaines ou bien diffusées dans une autre langue que le français. Mais cette limitation pourrait bientôt n’être qu’un lointain souvenir.

Une technique de manipulation de l'image basée sur l'intelligence artificielle, intitulée TrueSync promet en effet de rendre le doublage de films et de séries plus crédible pour les téléspectateurs en… synchronisant les lèvres des acteurs avec leur texte, et ce quelle que soit la langue de doublage. « TrueSync est le premier système au monde qui utilise l'intelligence artificielle pour créer des images parfaitement synchronisées sur les lèvres dans plusieurs langues” explique la société Flawless AI à l’origine du projet et qui publie sur son site web des vidéos de démonstration.

Correction numérique

Concrètement TrueSync, a recours à ce que l’on appelle le deepfake (un système de manipulation des images et des visages, basé sur l’Intelligence artificielle) pour corriger numériquement sur l’image, le mouvement des lèvres des acteurs, avec pour résultat de le synchroniser parfaitement avec les paroles prononcées dans d’autres langues que celle d’origine.

Pour les malentendants évidemment, cette innovation promet la possibilité de lire en français sur les lèvres des acteurs et ce alors même que le film ou la série proposés sont dans une autre langue. Cette prouesse repose sur l’analyse d’une immense quantité de données et de visage par l’intelligence artificielle avant de les modifier à l’aide d’algorithmes. « La technologie synthétise les visages des acteurs, les convertissant en un modèle 3D explique le réalisateur britannique Scott Mann à l’origine du projet. Ce processus crée des millions de modèles, que l'intelligence artificielle utilise ensuite comme points de référence ».