Des participants engagés pour une rencontre annuelle réussie

Comme chaque année, forom écoute organise une rencontre ouverte aux personnes engagées dans la lutte contre la malentendance. Cette édition, qui a eu lieu le 29 janvier dernier, a été un franc succès.

Dans une atmosphère très conviviale, une cinquantaine de personnes ont participé à la traditionnelle rencontre annuelle de janvier, chapeautée par forom écoute, qui s’est déroulée le lundi 29 dans une salle de l’hôtel AuLac à Lausanne-Ouchy.

La responsable Michèle Bruttin se dit ravie par l’engouement et la présence des participants. ” C’était également une bonne occasion de présenter l’équipe de collaborateurs, dont je fais partie, qui s’investit activement à la bonne marche de la fondation. Parmi eux, des têtes connues, de nouveaux collègues et de nouvelles fonctions visionnaires pour lesquelles oeuvrent sur le terrain Camilla Gelbjerg-Hansen, vice-présidente, Anne Grassi, chargée de projets, Huguette Andreae, comptable, Kelly Santos Da Costa, apprentie de commerce en première année, Mary-Luce Boand Colombini, journaliste, Antoine Mayor, trésorier, Gavin Lancaster, webmaster et Gilberto Betti, pour le controlling de l’OFAS ».


Langage parlé complété (LPC) et lecture labiale (LL)

Madame Sonja Musy, présidente de l’ALPC, a porté au faîte l’importance du LPC pour accompagner la lecture labiale. ” Nous favorisons surtout cette pratique pour la compréhension des jeunes malentendants dans le cadre de leur scolarité, aidés et accompagnés par des codeuses LPC “.

Collaborateurs, membres de la fondation, anciens et actuels membres d’amicales, bénévoles, associations, corps médical, représentante de la Ville de Lausanne et étaient présents et ont également pu visionner un petit film sur les activités des enfants, organisateurs et accompagnants des stages d’été qui ont lieu à Charmey/FR. Par ailleurs, le prochain stage d’été aura lieu du 5 au 11 août 2018, les inscriptions sont ouvertes sur le site www.alpc.ch où vous découvrirez également d’autres activités.

Conviction et détermination
A l’heure de l’apéritif, chacun a pu rencontrer, partager et échanger ses convictions  sur les problèmes et les solutions liés à la malentendance.

Un rendez-vous de toute évidence incontournable, qui offre la possibilité à tous de s’exprimer sur des projets en cours ou à venir, de promouvoir et mener à bien un but commun : se faire entendre auprès des institutions publiques et de toutes personnes concernées par la malentendance qui frappe la population.

Rappelons que la Fédération Suisse des Sourds estime à environ 10 000, le nombre de personnes sourdes de naissance ou atteintes d’un déficit auditif grave, ce qui représente 0,2% de la population helvétique et environ 1 million de personnes sont atteintes de troubles auditifs.