Please Login otherwise your session will stop in

Publié le: 11 janv 2019

Easy rider

Easy rider

Etre malentendant et se priver d’aventures ? No way ! Anne Grassi nous raconte son road trip en moto sur la Route  66

Depuis de nombreuses années, Anne Grassi rêve de rouler en moto sur la mythique Route 66. C’est chose faite avec sa cousine Jacqueline comme pilote. Au compteur, 4616,43 km réalisés en juin 2018. La Harley-Davidson a vrombi en boucle durant 14 jours depuis Las Vegas.

« Tout est parti d’une discussion avec sa cousine. Je lui raconte qu’une Amicale suisse de motards m’a clairement signifié que les femmes n’étaient pas admises durant leur road trip aux Etats-Unis. Jacqueline, qui a déjà parcouru plusieurs fois la R66 en moto, m’a invitée à vivre cette expérience à ses côtés ».

Anne a choisi de passer outre son handicap pour s’offrir ce voyage inoubliable et vivre un rêve éveillé tout en vitesse, adrénaline et aventure !  Au fil des ans, les pièces de cinq francs glissées dans une crousille lui ont permis d’économiser suffisamment. « Petite déjà, je montais en deux roues. Mon grand-père venait parfois me chercher à la sortie de l’école pour m’emmener en balade ».

Dérapage contrôlé

Avec une perte auditive congénitale profonde découverte à l’âge de sept ans, Anne est appareillée et suit une scolarité « normale », ponctuée de cours d’orthophonie. Elle recouvre alors environ 80% d’audition. « Comme on déménageait régulièrement pour le travail de mon père, j’ai côtoyé plusieurs enseignantes, dont une était extrêmement bienveillante à mon égard. Mais on m’a aussi placée au fond de la classe et c’était compliqué d’entendre la dictée et de faire une bonne note ». A l’adolescence, elle quitte le canton de Vaud pour le Jura. « Pas évident à cet âge-là, ni à l’école, ni pour se faire des amis ». Elle s’évade alors en pensée à 200 km/heure sur une moto.

La jeune femme utilise également le moyen auxiliaire de la lecture labiale. « En Suisse, le langage parlé complété, LPC, est seulement apparu dès les années 80 ».

Chargée de projets au sein de la Fondation romande des malentendants, forom écoute, Anne, qui a fêté ses 60 ans le 1er janvier dernier, y collabore depuis 2004, vivant en parallèle sa passion pour les deux roues, qu’elle enfourche régulièrement avec un pilote depuis une dizaine d’années.

Conduite guidée

« J’avais un rêve et je l’ai réalisé ».

Jacqueline aux manettes a organisé d’une main de motarde les moindres détails du voyage. Le parcours qu’elle a proposé à Anne, comme les réservations d’hôtels, concert, visite guidée à Monument Valley, aperçu du Grand Canyon, Arches National Park et Death Valley en bus équipé d’une boucle.

Agréable surprise, les coûts de l’essence ne dépassent pas 205,45 $ US. « Nous n’avons pas obtenu la moto que nous avions réservée ; le nouveau modèle est dépourvu de porte-bagages et de dossier. « Nous aurions également pu prendre des casques avec micro intégré, mais Anne a choisi d’ôter ses appareils lorsque nous roulions, afin de ne pas se blesser. De plus, le bruit du moteur d’une Harley est amplifié et excessif, ce qui aurait été insupportable pour elle », précise Jacqueline.

Après deux jours de route, la moto en location est remplacée. En cause, un bruit singulier mais significatif ! « Le même dépanneur, qui a secouru ma cousine il y a deux ans, nous a conseillé d’insister auprès de la compagnie la prochaine fois, afin de pouvoir bénéficier du porte-bagages et du dossier ; nous n’avions pas osé, quelque peu impressionnées par le tempérament du vendeur et sa devise « take or go » !

Voyager avec un handicap

Anne voyage et se déplace sans appréhension, au gré de ses envies, même si elle n’a jamais osé passer son permis de conduire. « J’annonce toujours à la compagnie aérienne que je suis malentendante, car en cas d’urgence, je pourrais ne pas comprendre toutes les consignes. ».

Cela ne l’a pas empêchée d’entendre les klaxons des nombreux camionneurs, qu’elles croisaient sur la route. « Ils nous saluaient à chaque fois, comme s’ils s’étaient donné le mot par radio. J’étais comme dans un film ! ».

Sur les traces de nos ancêtres.

Pour Jacqueline, la malaudition d’Anne n’a engendré aucun problème. « Cette aventure m’a fait réaliser à quel point son quotidien peut être handicapant. Je la connais bien, mais si je devais réaliser un tel voyage avec une autre personne malentendante, ce serait plus difficile. D’une part, je testerais la conduite à deux à plusieurs reprises pour être sûre que c’est compatible, d’autre part, il est nécessaire de connaître la personne avec qui on va voyager durant trois semaines ».

Si Jacqueline jouait le rôle d’interprète et gérait les échanges, elles ont rencontré autant de voyageurs que de locaux sympathiques. « Pour l’anecdote, on nous a aimablement accompagnées jusqu’à une bifurcation difficile à trouver, et lorsque le motard est parti au quart de tour, je l’ai suivi. Anne s’est retrouvée littéralement couchée en arrière au démarrage ».

Durant le concert de Rod Stewart au Colosseum Caesars Palace à Las Vegas, Anne a pu bénéficier de la boucle magnétique. « On m’a tendu un collier à l’accueil, en contrepartie de mon passeport, que j’avais réussi à oublier à l’hôtel. Après discussion, j’ai pu déposer ma carte de crédit comme garantie. J’ai ainsi pu suivre le concert agréablement et comprendre les échanges entre le chanteur et son public. C’était top ! ».

Et de conclure, « J’avais un rêve et je l’ai réalisé ; j’étais sur un petit nuage. A chaque fois que j’évoque mon échappée belle, l’émotion, le ressenti, le plaisir font remonter des larmes de joie. C’est sûr, je partirai à nouveau. Ce voyage était une véritable ode à la liberté, comme dans le film Easy Rider. Dans l’intervalle, je suis à la recherche de pilotes avec qui je pourrais faire des balades en moto en Suisse ». Voir encadré ci-contre.

Reste à renflouer la crousille et le tour sera joué ! Casque bas (au lieu du chapeau) aux deux aventurières et bonne route…

 

Cherche pilotes

Fraîchement sextagénaire, pleine d’entrain, d’énergie et d’humour, je cherche des pilotes en Suisse pour faire des balades de préférence en Harley dès ce printemps.

Expérimentée et équipée, je suis sur le starting-block et attends votre appel ou message.

079 546 52 43 SMS

Mail : route66-59@windowslive.com