Please Login otherwise your session will stop in

Publié le: 11 oct 2018

Entraînements auditifs : enquête, conseils et nouvelle appli en ligne !

Entraînements auditifs : enquête, conseils et nouvelle appli en ligne !

La nouvelle application gratuite « MyProfonia » pour grand public est en ligne depuis le 27 septembre dernier, offrant des entraînements auditifs.

MyProfonia offre un programme d’entraînement auditif et de nombreux conseils au grand public. La nouvelle application gratuite est en ligne depuis le 27 septembre 2018, lancée par le Centre auditif Acoustique Médicale Plainpalais à Genève. Elle complète l’application « Patient Malentendant » dédiée aux professionnels, toutes deux initiées par la start-up française Profonia.

MyProfonia
Toute personne souhaitant entraîner son audition, malentendant appareillé ou non, peut avoir accès à l’application MyProfonia. « Nous souhaitons également agir en terme de prévention, envers les jeunes exposés à la musique comme envers les personnes travaillant dans le bruit », commente Patrice Bessy, audioprothésiste indépendant dans le centre auditif Acoustique Médicale Plainpalais.

Après avoir créé son compte à partir de l’application téléchargée, l’entraînement auditif peut commencer. Un exercice pour identifier les monosyllabes est proposé le premier jour. Une fois la session du jour réalisée, un nouvel exercice est proposé le jour suivant et ainsi de suite. Il faut attendre quelques jours pour que la difficulté progressive commence à se faire ressentir. Chaque personne suit son entraînement à son rythme.

L’application permet également de lire tous les conseils et explicatifs sur la baisse d’audition, comment bien vivre avec ses appareils auditifs et se faire appareiller. L’audition, en quelques mots, décrit l’oreille interne, externe et le pavillon.

Compréhension des sons, échelle des décibels, sons nocifs, bruits dans le cadre du travail, protection des oreilles et plus encore le choix d’un appareil, le remboursement, les nouvelles technologies, l’essai d’un appareil, sa durée de vie, etc., sont à portée de main dans l’application. Et un utilisateur de préciser : « je m’exerce pour différencier des mots, stimuler ma mémoire et m’entraîner à comprendre le bruit ; des actions qui me donnent le sentiment de continuer à exister en public ! ».

Selon une étude réalisée par Profonia en novembre 2017, 78% des utilisateurs ressentent des progrès au niveau de leurs fonctions cognitives.

« J’entends mais je ne comprends pas… »

« J’entends mais je ne comprends pas… » est une phrase récurrente. Faits et conséquences.

Une partie de l’audition capte le son : l’oreille externe. Une partie transforme la vibration du son en impulsions nerveuses électriques : la cochlée située dans l’oreille interne. Les aires auditives du cerveau ou le système auditif central permettent de décoder le son et de l’identifier. La compréhension de la parole se fait alors correctement si ces trois parties fonctionnent ensemble.

La presbyacousie est à l’ouïe ce que la presbytie est à la vue, principalement due à la détérioration irréversible des capteurs de son présents dans l’oreille interne, appelées cellules ciliées externes. Comme ces cellules sont moins nombreuses et ne captent plus tous les sons, l’identification des sons est dégradée et entraîne une perte de compréhension. C’est alors que nous déclarons : « j’entends mais je ne comprends pas… »

Conseils d’un professionnel avisé
Patrice Bessy fait le point sur l’entraînement auditif et répond à une série de questions.

Le port d’aides auditives suffit-il à retrouver une bonne compréhension de la parole ? 
– Grâce au port d’une aide auditive et à une technologie de plus en plus poussée, les sons arrivent plus nombreux dans l’oreille et ré-augmente petit à petit son efficacité. Cependant, dans certains environnements sonores, les appareils auditifs ne suffisent pas et les personnes ont encore du mal à comprendre dans certaines situations. C’est à ce moment-là que l’entraînement auditif à un rôle à jouer. Ainsi, pour compléter l’amplification des appareils auditifs, un entraînement auditif peut être mis en place. Cet entraînement va aider à améliorer certaines capacités oubliées par la personne malentendante : l’attention auditive, la concentration, l’écoute sélective, la distinction des fréquences et tonalités.

L’entraînement auditif peut aussi améliorer la compréhension globale en travaillant la distinction de mots similaires, les stratégies d’écoute et de communication, la compréhension des impulsions auditives, mots et phrases, l’articulation et le langage, la lecture labiale.

Quels professionnels effectuent le suivi de l’entraînement auditif ?
– L’entraînement auditif est principalement pratiqué dans la rééducation des implantés cochléaires. Ce sont les logopédistes qui assument ce rôle, épaulés par les audioprothésistes qui eux ont pour rôle de régler les implants cochléaires. L’entraînement auditif pour les personnes ayant un appareillage « classique », c’est-à-dire pour des patients souffrant en majorité d’une presbyacousie, est beaucoup moins courant. Les audioprothésistes, qui ne sont pas spécialisés dans la rééducation de l’implant cochléaire, ont encore peu connaissance de ce nouveau type d’entraînement.

A qui s’adresse l’entraînement auditif ?
– L’entraînement auditif s’adresse à tout le monde, aux personnes appareillées ou non. Aussi bien pour des personnes qui veulent optimiser leur capacité auditive que pour des personnes qui veulent renforcer et améliorer leur audition. L’entraînement peut même alerter d’une éventuelle baisse d’audition si les résultats sont trop bas.

A quel moment enclencher cet entraînement ?
– Plus l’enclenchement de l’entraînement auditif sera réalisé tôt, plus le processus d’apprentissage pour le cerveau sera rapide. Il s’agit d’une gymnastique. Ainsi l’enclenchement peut se faire de manière préventive, en même temps que l’appareillage ou même bien après.

Quels sont les principes de l’entraînement auditif et comment ça marche ?
– L’entraînement auditif se pratique dans un environnement calme avec des exercices à faire chez soi. Le programme est automatique et s’adapte en permanence aux difficultés du patient. Ainsi, le patient peut travailler à son rythme et quand il le souhaite.

« Patient Malentendant » pour les professionnels
Le centre auditif collabore déjà avec la start-up Profonia sur l’appli « Patient Malentendant ». Cette application mobile permet d’améliorer la prise en charge des personnes malentendantes, de mesurer leur satisfaction, d’aider à améliorer leur compréhension de la parole disponible sur smartphone et tablette.

Un accès web pour le professionnel de santé permet le contrôle de l’appli Patient à distance et une interface ORL pour les personnes souhaitant être suivi par un professionnel de l’audition. « Le malentendant est placé toujours au cœur de l’écosystème et il bénéficie d’un suivi renforcé par le professionnel de santé audioprothésiste. », précise encore Patrice Bessy.

[border-around color=”blue”]Application tout public gratuite Myprofonia

Apple en cliquant sur ce Lien Apple Store

Google Play en cliquant sur ce Lien Google Play

Via le site internet Profonia en cliquant sur ce Lien Profonia

www.acoumedic.ch

www.profonia.com[/border-around]

[border-around color=”blue”]Application pour les professionnels : Patient Malentendant à visionner sur :

https://www.youtube.com/watch?v=phqIRHzw1gY

Etudes de références sur les performances des patients suite à l’entraînement auditif : « Amélioration de l’écoute dans le bruit grâce à de l’entrainement », D. Martinez :

https://www.researchgate.net/publication/278624764
[/border-around]

 

 

copyright document word : Profonia