Please Login otherwise your session will stop in

Publié le: 27 sept 2018

Le cinéma pour tous

Le cinéma pour tous

Regards Neufs poursuit ses activités pour rendre accessible la culture cinématographique aux personnes souffrant d’une déficience visuelle ou auditive.

Géré par l’association Base-Court créée en 1999, Regards Neufs a trouvé son public au fil des ans. Initialement, cette plateforme est dédiée uniquement à la programmation de films courts suisses et internationaux. Depuis 8 ans, elle propose également des longs métrages avec audiodescription en salle et sous-titrage. Elle promeut ainsi l’accès à la culture cinématographique aux personnes déficientes visuelle ou auditive.

En 2015, la fondation forom écoute publiait un article à ce sujet. Le point aujourd’hui, deux ans après l’entrée en scène de l’application Greta en Suisse et la formation d’audiodescripteurs romands.

Regards Neufs propose des films sous-titrés dans différentes salles de cinémas romandes depuis 2010. Dans un premier temps, cette prestation était offerte aux personnes malvoyantes ; l’offre s’est ensuite étendue à Genève et Martigny dédiée aux personnes sourdes et malentendantes. Celle-ci restait tout de même restreinte, car elle concernait quasi exclusivement les personnes en situation de handicap visuel ou auditif ; l’audiodescription était audible dans la salle et le sous-titrage présent à l’écran.

L’audiodescription des longs métrages documentaires et de fiction financés par l’Office fédéral de la culture étant obligatoire, une formation d’audiodescripteur professionnel a été donnée en 2016 et 2017.

Depuis deux ans, l’association prend son essor au niveau national, grâce aux applications Greta (audiodescription) et Starks (sous-titrage). Dès lors, trois nouveaux films par mois sont proposés à leur sortie en salle, ainsi que dans le cadre de festivals.

Greta deux en un
A l’origine, l’application mobile Greta permettait d’accéder uniquement à l’audiodescription et Starks au sous-titrage dans toutes les salles suisses lors des séances tout public.

Le téléphone se synchronise automatiquement à la bande son du film sans connexion wifi. L’audiodescription est audible dans un simple casque branché au smartphone et la lecture du sous-titrage s’effectue sur l’écran.

Depuis 2018, ces deux applications sont regroupées sur l’application Greta. Il suffit de choisir si l’on souhaite accéder à l’audiodescription ou au sous-titrage lors de la première connexion. La lecture du sous-titrage pour les personnes sourdes et malentendantes sera encore améliorée avec la sortie prochaine de lunettes connectées.

Au service de la sensibilisation
Depuis 2014, Regards Neufs organise des ateliers de sensibilisation à l’audiodescription dans des classes primaires. L’objectif est de rendre attentives les personnes valides aux questions du handicap et à l’importance de l’accessibilité de la culture au plus grand nombre. Les élèves écrivent eux-mêmes l’audiodescription d’un court métrage avec le concours d’une pédagogue formée.

Cette démarche leur permet de se mettre dans la peau d’une personne aveugle ou malvoyante en situation de projection, afin de décrire de la manière la plus pertinente les actions et les éléments nécessaires à la bonne compréhension du film.

La recherche du mot juste pour une description précise et respectant l’esprit de l’auteur implique un travail rigoureux de la langue. Suite à l’écriture, les élèves interprètent et enregistrent leur audiodescription dans un studio son ; une occasion de travailler l’interprétation et la diction. Un making-of et un DVD édité complètent ce dispositif.

Ils présentent ensuite le fruit de leur travail durant une séance publique en salle de cinéma. Elle aura lieu le samedi 13 octobre à la Cinémathèque Suisse à 11h. Le Génie de la boîte de raviolis de Claude Barras sera projeté avec l’audiodescription réalisée par les élèves. Leur travail sera également visible le même jour à la Bibliothèque d’Yverdon. Entre 10h30 et 11h30, Bruno Quiblier, directeur de Base-Court y présentera le film et le travail de sensibilisation réalisé par Regards Neufs.

Droit d’écoute
Si depuis 2016 l’audiodescription fait partie des exigences de l’Office Fédéral de la culture auprès de producteurs de films par le biais d’une ordonnance, les sous-titrages pour personnes sourdes n’ont pas l’obligation d’être produits. Il reste encore du travail pour que le public sourd et malentendant ait accès à un plus grand nombre de films.

Les milieux du handicap visuel, notamment la Fédération Suisse des Aveugles, se sont fortement mobilisés pour que la production d’audiodescriptions progresse tant à la télévision qu’au sein de la production cinématographique helvétique.

Alors que la création de sous-titres est bien moins chère, le cadre légal ne spécifie rien en la matière. Regards Neufs encourage les associations qui représentent les intérêts du public touché par un handicap auditif à se mobiliser pour obtenir que les films suisses soient également sous-titrés lors de leur sortie en salle. Elle poursuit ses efforts dans le but de voir la loi évoluer.

Bouillon de culture
Regards Neufs collabore tout au long de l’année avec des festivals de films tels que Visions du réel, Le Festival de Locarno, le GIFF à Genève ou encore le Festival du Film de Zurich. Durant sa 14ème édition qui se déroule du 27 septembre au 7 octobre 2018, Regards Neufs y propose deux films avec audiodescription et sous-titrage en allemand : Les ailes du désir de Wim Wenders et Wolkenbruch de Michael Steiner.

« Nous intervenons également sur invitation d’autres institutions culturelles, dont la Biennale Out of the Box, le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ou le CHUV, afin de faire mieux connaître les méthodes d’accessibilité du cinéma pour les personnes touchées par un handicap », précise l’équipe de Base-Court.

Pour les projections en festival et les sorties de films en salle ou toute autre activité, les informations sont disponibles sur le site : http://www.regards-neufs.ch/

[border-around color=”blue”]A voir et à entendre

Samedi 13 octobre 2018

Projection : Le Génie de la boîte de raviolis de Claude Barras, Cinémathèque Suisse à 11h.

Présentation : résultats du travail des élèves de classes primaires de l’Atelier de sensibilisation à l’audiodescription, Bibliothèque d’Yverdon-les Bains de 10h30 à 11h30.

Présentation : film et travail de sensibilisation réalisé par Regards Neufs, avec le directeur de Base-Court, Bruno Quiblier.[/border-around]

Copyright : Base-Court

1

Application mobile Greta, mode d’emploi.

Audiodescription et sous-titrage avec les contenus disponibles au même endroit.

Lors de la première connexion, choisir la version souhaitée des films dans les cinémas. L’utilisation de l’application et son interface restent inchangées : même identifiant et accès au catalogue des audiodescriptions ou sous-titres disponibles. Pour installer la dernière mise à jour de Greta, télécharger la nouvelle application sur App Store ou Google Play et choisir l’option audiodescription ou sous-titrage lors de la première utilisation.

2

sans légende