www.hear-it.org " />

Les acouphènes bilatéraux seraient-ils héréditaires?

Une étude de l’Institut suédois de Karolinska et publiée dans Genetics in Medicine démontre que l’acouphène bilatéral, c’est-à-dire l’acouphène ressenti dans les deux oreilles, peut avoir une héritabilité significative. De fait dans certains cas, la génétique influence la survenue de l’acouphène tout autant que les facteurs environnementaux.

L’étude a également démontré que la prévalence de l’acouphène héréditaire et bilatéral est plus importante chez les hommes que chez les femmes.

Au début, les chercheurs de Karolinska Institute n’ont trouvé aucun résultat inhabituel concernant l’héritabilité des acouphènes. Ce n’est qu’après avoir regroupé les sujets selon le sexe et le type (acouphènes unilatéraux / bilatéraux) que la corrélation génétique a été découverte.

Résultat inattendu

« Ce résultat est surprenant et inattendu car il montre que, contrairement à la perception conventionnelle, selon laquelle les acouphènes ne sont entraînés que par des facteurs environnementaux, il existe une influence génétique pour l’acouphène bilatéral qui plus est, plus prononcée chez les hommes », explique Christopher R. Cederroth du département de physiologie et pharmacologie de l’Institut Karolinska.

A propos de l’étude

L’étude a été menée en examinant les données de 10.000 paires de jumeaux du registre Swedish Twin en comparant la prévalence de l’acouphène chez les jumeaux qui sont respectivement identiques et fraternels. Une plus grande concordance des acouphènes chez les jumeaux identiques que chez les jumeaux fraternels implique une corrélation génétique, et c’est le cas des acouphènes bilatéraux dans l’étude. A noter cependant qu’aucune corrélation n’a été trouvée concernant l’acouphène unilatéral, c’est-à-dire l’acouphène à une oreille.

Source : www.hear-it.org