Publié le: 26 avril 2022

L’OMS admet un lien entre vaccination anticovid et troubles auditifs

L’OMS admet un lien entre vaccination anticovid et troubles auditifs

Dans sa dernière newsletter consacrée aux produits pharmaceutiques, l’Organisation mondiale de la santé reconnaît une possible causalité entre la vaccination anti-covid 19 et la survenue de troubles auditifs. Il s’agirait de cas très rares, et dans la très grande majorité des cas d’acouphènes.

C’est une première qui risque de faire couler beaucoup d’encre. Dans son dernier bulletin d’information sur les produits pharmaceutiques publié en février dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis un « signal » sur des pertes auditives et des acouphènes détectés après une injection du vaccin anti-Covid, toutes marques confondues.

Dans le jargon de l’agence spécialisée de l’ONU, « signal » désigne « une information qui provient d'une ou plusieurs sources (y compris les observations et expériences), qui suggère une nouvelle et potentielle association causale, ou un nouvel aspect d'une association connue, entre une intervention et un événement ou une série d'événements connexes, soit négative ou positive, qui est jugée de probabilité suffisante pour justifier une action de vérification ».

Surveillance renforcée

Même si les cas restent très rares, leur signalement et le lien avec l’administration de vaccins ont donc conduit l’OMS à demander une surveillance renforcée aux laboratoires fabriquant les divers sérums contre le Covid 19. « La connaissance de ce lien possible peut aider les professionnels de la santé et les personnes vaccinées à surveiller les symptômes et à se faire soigner, le cas échéant. Comme il n'y a encore que des données limitées dans la recherche fournissant des preuves de ce lien, une surveillance supplémentaire est nécessaire », peut-on lire dans le signal émis par l'OMS.

Sur les 37529 personnes ayant rapporté des symptômes au 18 novembre 2021, 31644 ont déclaré uniquement des acouphènes, tandis que les 1 290 cas restants ont affirmé avoir ressenti une perte soudaine de l’audition, totale ou partielle. Des symptômes qui la plupart du temps ont régressé spontanément, même si certains cas ont nécessité l’administration de médicaments stéroïdes à doses importantes.

Enfin, de nombreux patients ont signalé des symptômes associés tels que des maux de tête, des nausées et des vertiges éléments qui ont conduit l’OMS à envisager un « mécanisme d'action impliquant le nerf vestibulo-cochléaire », situé à l’intérieur de l’oreille et responsable de l’audition ainsi que de l’équilibre.