Publié le: 27 avril 2020

Malentendant au temps du Covid-19

Malentendant au temps du Covid-19

Une jeune américaine  invente un masque facilitant la lecture labiale pour les sourds et malentendants. Au temps de la pandémie de coronavirus, un geste altruiste et inclusif.

Le tour de la Toile est inévitable au temps du semi-confinement. Nous avons trouvé sur le site du magazine online terrafemina.com, une histoire qui, depuis les États-Unis, a suscité notre curiosité. Ashley Lawrence, une étudiante spécialisée dans l’éducation de personnes sourdes ou malentendantes, a créé des masques avec une fenêtre claire qui permet aux personnes souffrant d’une déficience auditive de voir les expressions faciales et de lire sur les lèvres.

La jeune femme, qui suit son parcours à l’Eastern Kentucky University, a fait preuve de réactivité. «J'ai vu que les gens faisaient des masques sur Facebook pour tout le monde au lieu de masques jetables, et je me suis demandée ce qu'il en était de la population sourde et malentendante», déclare-t-elle au journal local Lex18. La jeune femme a créé le compte GoFundMe pour compenser les coûts de matériaux et d'expédition.

Solution intéressante

Ainsi, les directives imposées pendant cette pandémie sont respectées et ce masque permet de raccourcir les distances, au sens figuré, pour ceux qui ont besoin de lire sur les lèvres. Les expressions du visage sont importantes pour comprendre l’intention d’un interlocuteur. Le développement et la production de ces masques sont en cours d’évaluation. «Je salue l’initiative de cette américaine qui se dévoue pour la cause des malentendants et des sourds. Il y a quelques jours, je me suis rendu à un cabinet médical pour apporter un échantillon d’une personne à risque. Je suis tombé sur la réceptionniste qui portait un masque. C’est là que je me suis rendu compte de la difficulté supplémentaire pour communiquer avec mon interlocutrice, car on se rend compte de combien la lecture labiale nous est nécessaire, alors qu’on n’y fait même plus attention», raconte Jean-Bernard Lathion, membre de l’Association des sourds du Valais et ancien président de forom écoute.

Quand on est forcé de porter un masque, c’est un isolement encore plus grand qui s’ensuit. De nombreuses personnes ont mis la main à la pâte et ont cousu des masques avec du tissu doublé de papier sulfurisé ou avec des chaussettes remaniées pour les accrocher aux oreilles. Cependant, il n’y a rien d’officiel qui a été proposé aux personnes souffrant d’un handicap auditif et cette proposition reste à l’heure actuelle la meilleure envisagée, comme le souligne le magazine  designboom, qui en parle dans son édition en ligne (en anglais).

Ashley Lawrence distribue actuellement les masques gratuitement à tous ceux qui en ont besoin, qu'ils soient actuellement malades ou non. Elle met même un mail à disposition pour faire une demande: dhhmaskproject@gmail.com

_________

Nota bene: la solution de masques transparents proposés par Ashley Lawrence est une solution non-homologuée. Pour forom écoute, il s’agit d’une solution originale et artisanale qui peut être pratique à court terme en ces temps de crise, mais il ne s’agit pas d’une solution approuvée sur le long terme en l’absence de concertation des milieux sanitaires et d’une homologation.

Communiqué d'information de Forom écoute: lien