Please Login otherwise your session will stop in

Publié le: 18 novembre 2019

Malentendants et célèbres

Malentendants et célèbres

Être sur le devant de la scène avec un handicap auditif est stimulant pour les jeunes malentendants qui rêvent de devenir connus. Des célébrités en sont les témoins.

Le saviez-vous ? Jacques Chirac portait des prothèses auditives, Bill Clinton porte un appareil auditif depuis tout jeune et milite activement pour la cause des malentendants aux Etats-Unis. Rien d’extraordinaire si ce n’est que cette réalité devrait motiver les adolescents et leur faire comprendre qu’avec un handicap auditif, on peut très bien réaliser ses rêves les plus fous, dans un univers où l’on doit s’exprimer sous le feu des projecteurs ou marquer des buts et jouer en équipe.

Preuve en est, la célèbre chanteuse japonaise de pop, Ayumi Hamasaki, diagnostiquée malentendante vers l’âge de quinze ans, qui se bat au quotidien pour poursuivre sa carrière. Sans oublier la citation équivoque de Ludwig van Beethoven âgé alors de 27 ans : « j’évite toute société, car je ne peux pas dire aux gens que je suis sourd ».

On se souvient de l’actrice et comédienne française Emmanuelle Laborit, sourde, qui a écrit « Le Cri de la Mouette » et a reçu le Molière de la révélation théâtrale pour son rôle dans la pièce de Molière « Les enfants du Silence », tout comme sa comparse américaine Marlee Matlin, qui a joué dans le film du même nom.

Côté sport, Lance Allred est le premier joueur de basket de la NBA à porter des prothèses auditives. Dans le domaine du baseball, il s’agit de Curtis Pride, tandis que Derrick Coleman, quasiment sourd, a fait une magnifique carrière dans le football américain. Sans compter Eugène Ruens-Alcais, pionnier des sourds dans le monde sportif, fondateur de Deaflympics (Jeux Olympiques pour les sourds).

Yanne-Alrick Mortreil (Danse avec les stars) subit une surdité dégénérative depuis son enfance , ce qui ne l’a pas empêché de devenir danseur et champion médaillé. La magnifique actrice Halle Harry vit avec une perte auditive accidentelle ; elle a tout de même joué, entre autres, le rôle d’une James Bond girl.

Daniel Hadorn, lui, était le seul avocat suisse à avoir lutté pour l’égalité des droits, notamment au sein de la Fédération Suisse des Sourds, SGB-FSS. Le pédagogue genevois Adolphe Ferrière, un des fondateurs de l’éducation nouvelle au XXème siècle, en a fait de même. Le franco-suisse Adrien Pelletier a été président et vice-président de l’Union européenne des sourds.

De quoi donner des ailes à toute personne qui pense qu’un handicap auditif pourrait freiner sa carrière. Si la peur est un frein, passer outre peut ouvrir toutes les voies. A bon entendeur !