www.hear-it.org) " />

Neurinome acoustique : une nouvelle piste

Pourquoi certains schwannomes vestibulaires, plus connus sous le nom de neurinomes acoustiques, entraînent-ils une déficience auditive, alors même qu’ils ne sont pas assez grands pour comprimer les structures voisines qui contrôlent l’audition ? C’est à cette question qu’une étude menée par le Massachusetts Eye and Ear aux États-Unis apporte une réponse novatrice et inédite. « Ce qui est écrit dans les manuels est que ces tumeurs provoquent la perte auditive par la compression du nerf auditif», explique l’auteure principale de l’étude, Konstantina M. Stankovic, chirurgienne et chercheuse à la Massachusetts Eye and Ear. « Nous savions que cela ne pouvait pas être aussi simple que ça, car il y a de grosses tumeurs qui n’entraînent pas de déficiences auditives et de petites tumeurs qui le font. » La réponse semble être en fait ailleurs : certains schwannomes vestibulaires induiraient des sécrétions contenant des molécules toxiques nuisant à l’oreille interne. Ce qui ouvre la voie à un futur traitement pharmacologique. (Source : www.hear-it.org)