Please Login otherwise your session will stop in

RETRANSCRIPTION ÉCRITE DE LA JOURNÉE À THÈME DU 15 JUIN - Malentendance : inclusion sous toutes ses formes

Publié le: 15 avril 2019

Prise en compte

Prise en compte

Devoir racheter un appareil auditif pour avoir accès à la boucle magnétique ou aux nouvelles applications a de quoi s’agacer. Témoignage.

Installée récemment sur la table de conférence, la boucle magnétique portable flambant neuve a pourtant coûté plus que son prix. « J’ai en effet dû changer d’appareils auditifs relativement neufs, pour pouvoir bénéficier de la position T ; c’est le même principe pour obtenir certaines applications smartphone. Pour pallier ces dépenses inutiles, j’avais lancé, il y a quelques années, des démarches dans le but de créer une plateforme d’échanges pour la vente d’appareils auditifs de seconde main », explique Frank Immer, le fondateur d’Office Consultant Fiduciaire SA à Lausanne, qui témoigne de ses expériences.

Cette plateforme pourrait mettre en relation des personnes nécessitant le port d’un appareil et des audio prothésistes, avec constitution et dépôt de dossier pour des appareils remis à niveau. « J’avais également consulté l’AI et on m’avait clairement indiqué qu’elle n’entrait pas en matière de remboursement pour la réparation d’appareils usagés ». Une idée pourtant lumineuse quand on prend en compte les coûts d’un appareil neuf, aléatoires d’une marque à l’autre et d’un pays à l’autre. « L’idée m’était apparue en découvrant la collection d’appareils auditifs de mon père au fond d’un tiroir. Je me suis rendu compte, que moi aussi, je les collectionnais inutilement ».

Frank Immer est malentendant depuis plus de vingt ans. Avec un parcours professionnel captivant, tant dans le domaine des chiffres que dans l’approche relationnelle, il a décidé de mettre à profit, dans l’attente de la réalisation de son projet de vente de seconde main, sa boucle magnétique portable récemment installée dans ses locaux.

Boucle magnétique à disposition
La boucle magnétique portable est mise à disposition pour des personnes qui en auraient besoin dans les locaux d’Office Consultant Fiduciaire SA. Le directeur, quant à lui, s’en sert très régulièrement. Sa société créée en 2006 compte aujourd’hui une fine équipe de cinq collaborateurs et propose un service de conseils spécialisés à quelque 400 personnes privées et 180 sociétés, de Genève au Chablais en passant par la région lausannoise.

Dans le domaine de la fiscalité, de la comptabilité et de la gestion d’entreprise, il est question de finances et le ton de la discussion peut être lourd, sérieux, chargé d’émotion. « A chaque rencontre avec notre clientèle, j’annonce ma malentendance, même si cela peut être pénalisant de montrer une faiblesse quand on parle affaire. Je mène toujours la discussion et en cas de nécessité mon associé me fait un feed-back très détaillé après l’entretien, afin que je sois sûr de ne rien avoir laissé passer ». Ainsi, l’installation de la boucle magnétique est un soutien précieux lors de ces rendez-vous.

« Il est frustrant de ne pas tout comprendre et c’est impactant, dans le monde des affaires surtout, lorsqu’il y a plusieurs intervenants autour de la table ou que ceux-ci se parlent entre eux ; mon rôle consiste à aller à l’essentiel et trouver des solutions; si chaque dossier est traité de manière individuelle, chaque client a également besoin d’être rassuré ; il est donc primordial que je ressente l’aspect émotionnel, que je crée un rapport d’intimité pour que mon client se sente en confiance ».

Au fil des ans, Frank Immer a trouvé ses propres outils. « Pour moi, la nuance de tons est très importante et je suis également attentif au fonctionnement des traits du visage de mes interlocuteurs. Mon interprétation se fait aussi sur la séquence des syllabes et évidemment sur la répétition, car lorsque l’on répète une phrase, l’action est réfléchie et on l’énonce mieux ».

Malgré des astuces, il faut tenir compte de l’accent, des nuisances externes ou des échos. « Il m’est difficile de sentir jusqu’à quand il est « normal » ne de plus entendre et de demander de reformuler. Si je mets à disposition notre salle de conférence avec la boucle magnétique portable, je désire aussi installer une projection visuelle sur le mur avec un logiciel à reconnaissance vocale, afin de faciliter les échanges ».

Cause à effet
Après un apprentissage sur le tard et plusieurs activités, Frank Immer trouve un emploi au guichet de l’office des impôts de Lausanne. « Un poste où l’on est confronté aux personnes, à leurs problèmes d’impôts et à leurs soucis personnels. J’ai appris l’empathie, comment synthétiser chaque problème et le vulgariser pour que la personne en face accepte le mieux possible la réalité des décisions prises par l’autorité fiscale ».

Frank Immer devient responsable d’un groupe de taxateurs, et en parallèle, il suit une formation en marketing, diplôme Sawi à l’appui. Il participe activement à la création de Vaudtax, ce logiciel officiel du canton de Vaud, qui permet de remplir sa déclaration d’impôt.

A la suite d’un séjour en Asie du Sud-Est et d’un retour éprouvant après avoir attrapé la dengue, il subit des acouphènes, des pertes d’équilibre et d’audition. S’ensuit une surdité par plateau jusqu’à une perte auditive de 100% à l’oreille droite et de 80% à la gauche, conséquence de la presbyacousie.

Aujourd’hui, la clientèle de Frank Immer compte plusieurs personnes malentendantes et sourdes. Et de conclure : « il est plus aisé de bien comprendre et de conseiller correctement quelqu’un qui subit le même handicap que vous. Je suis un malentendant à votre écoute ». www.oc-fiduciaire.ch