Please Login otherwise your session will stop in

Publié le: 25 nov 2016

Procap défend l’intégration professionnelle dans la rue

Procap défend l’intégration professionnelle dans la rue

Le 1er octobre dernier, à Genève, Neuchâtel, Sion, La Chaux-de-Fonds, Champoz (Jura bernois), Yverdon-les-Bains, Payerne et Fribourg, les sections romandes de Procap sont allées à la rencontre de la population pour présenter leur association et défendre l’intégration professionnelle des jeunes avec handicap.

Dans toutes les régions de Suisse, les 21’000 membres des sections de Procap offrent des activités de loisirs, culturelles ou sportives, dans un esprit d’ouverture et d’entraide. Des projets qui permettent aux personnes avec handicap d’entretenir des liens sociaux. Les sections s’attachent aussi à sensibiliser la population à la nécessité d’abattre les barrières physiques ou mentales empêchant encore les personnes avec handicap d’accéder à une vie sociale autodéterminée.

Or, l’accès à l’emploi est un facteur essentiel de l’autodétermination. Un domaine où la situation des personnes avec handicap est très difficile, malgré la philosophie prônée par l’assurance invalidité (AI) « la réadaptation prime la rente ». Jusqu’ici, nous devons constater que cette volonté a abouti à un durcissement de la législation, qui n’a pas propulsé les personnes dans l’emploi, mais plutôt à l’aide sociale !

Procap Suisse se bat aux côtés des personnes concernées dans la défense de leurs droits vis-à-vis de l’AI, notamment dans ses centres de conseils en assurances sociales et auprès du service juridique. De nombreuses familles comptant des enfants avec handicap en bénéficient. Elle s’engage aussi du côté des professionnels concernés et des responsables politiques pour améliorer l’accessibilité de la société suisse dans tous les domaines. Travailler, vivre dans un logement adapté, se déplacer facilement, participer à la vie publique, avoir accès aux loisirs et à la culture : ces demandes sont encore loin d’être entendues en Suisse.