Publié le: 25 juin 2021

Que valent les tests auditifs en ligne ?

Que valent les tests auditifs en ligne ?

De plus en plus de sites internet, y compris professionnels, proposent de tester son audition en ligne. Sont-ils fiables ? Quelle valeur ont-ils pour poser un diagnostic crédible ? Peuvent-ils se substituer à une consultation chez l’ORL ou l’audioprothésiste ?

On en trouve partout. Sur les sites internet de la quasi-totalité des fabricants d’appareils, mais aussi chez bien des audioprothésistes. A la faveur de la numérisation croissante de la société et des progrès du digital, les tests auditifs en ligne prolifèrent et tout un chacun peut y accéder d’un simple clic, pour recevoir dans la foulée un « rapport audiologique » de son audition. Mais que valent-vraiment ces tests ? Ont-ils un intérêt médical réel ?

Une malentendante profonde « quasi-sourde depuis 50 ans» selon ses propres propos, s’est prêtée à l’exercice et a testé son audition sur une des multiples plateformes en ligne disponibles. Le résultat ? « Perte légère à modérée ». « Soyons sérieux, s’insurge-t-elle dans un témoignage envoyé à forom écoute. Une perte auditive ne peut se déterminer avec 4-5 questions basiques. Il ne faut pas jouer avec les gens et leur porte-monnaie ! ».

Lorsque l’on s’adresse à des professionnels, la réponse en tout cas est sans ambiguïté : « Pour être valable, un test auditif valable doit se faire en milieu insonorisé, ce qui n’est nullement le cas via les tests en ligne » explique un ORL valaisan. « D’un point de vue purement audiologique, ces tests sont déplacés, ajoute un audioprothésiste indépendant installé dans le canton de Neuchâtel. Ils ne peuvent avoir de valeur diagnostique car ils ne sont pas assez précis et ne peuvent donner qu’une image très grossière de l’audition de la personne concernée. D’ailleurs, dans le cas où ils objectivent une perte auditive, ils ne feront que montrer un problème que la personne, si elle est un tant soit peu attentive, aura déjà remarqué dans sa vie de tous les jours ».

Audioprothésiste ou ORL

Akustika, l’association suisse des audioprothésistes s’y déclare en tout cas complètement opposée, au point que la question y est clairement abordée dans ses statuts  : « En tant qu'association professionnelle, nous sommes clairement contre les tests auditifs en ligne, lance Christoph Schönenberger, responsable de l‘association. La perte d'audition est une condition physiopathologique qui doit être évaluée par des professionnels et ne peut pas être simplement réalisée en ligne. Car beaucoup d’éléments y manquent: l’interrogatoire du patient, le briefing, les soins professionnels, sans compter un dispositif de mesure étalonné dans une salle calibrée. »

De fait, la quasi-totalité des tests proposés en ligne sont d’ailleurs systématiquement assortis d’une mise en garde expliquant qu’ils ne sauraient remplacer une consultation chez un spécialiste. « Il est évident que le test en ligne n’offre qu’une indication sur la capacité auditive du moment et ne se substitue en aucun cas à un bilan auditif complet effectué par un audioprothésiste ou un médecin ORL, explique Patrick Müller directeur des relations médicales chez Amplifon, dont le test en ligne est très fréquemment utilisé par les internautes. Si le test en ligne indique une quelconque déficience, il est clairement conseillé de faire contrôler son audition par un audioprothésiste ou un médecin ORL. »

Simples indications

« Le test que nous proposons ne prétend en aucun cas remplacer un test auditif de diagnostic dans une clinique auditive ou chez un spécialiste de l'oreille, renchérit Jörg Ryser représentant du fabricant Phonak. Le résultat dépend également des écouteurs ou des haut-parleurs que l’on utilise et de la manière dont ils sont initialement calibrés. Les résultats ne peuvent donc donner que des indications. Ainsi, le résultat indique seulement à l'utilisateur que s'il y a un problème, il devrait être examiné par un audiologiste ou un spécialiste de l'oreille. C'est le seul moyen de connaître le degré réel de la perte auditive. »

De fait, et compte tenu de ces mises en garde, quel est donc l’intérêt de proposer des tests en ligne si leur valeur diagnostique est sujette à caution ? « De tels tests pourraient indiquer l’existence d’une déficience auditive, peut-être pas modérée, mais déjà d’un certain degré et pousser la personne à consulter », estime ainsi notre ORL valaisan. En outre, les tests en ligne attirent les personnes qui n’osent pas téléphoner, cela peut être positif ».

Première étape ?

« Pour un grand nombre de personnes, l’obstacle que représente une consultation chez un audioprothésiste ou un médecin ORL est trop important à ce stade, observe Patrick Müller. Un test en ligne représente une première étape idéale pour la personne qui se pose des questions sur sa situation auditive ».

Quant à notre audioprothésiste indépendant neuchâtelois, il pense néanmoins sérieusement à instaurer un test en ligne sur son propre site web : « Le but serait de mettre le client en confiance en lui montrant que son audioprothésiste maîtrise les nouvelles technologies, à l’heure où de plus en plus de choses se font en ligne. Mais pour l’instant, ce ne serait finalement qu’une démarche de marketing, vu la fiabilité de ces tests. Aujourd’hui, ils n’ont pas de réelle valeur diagnostique, mais qui sait, avec le développement des algorithmes et de l’intelligence artificielle, ils pourraient bien, un jour, devenir fiables ».