Please Login otherwise your session will stop in

Publié le: 12 septembre 2019

Retranscription en direct pour les personnes malentendantes

Retranscription en direct pour les personnes malentendantes

Les personnes en formation subissant une malaudition bénéficient de la retranscription écrite en ligne de SWISS TXT SA, leur permettant de participer en direct à un cours et de lire le contenu en temps réel. Explications.

Une fois l’an, le partenaire de compétence multimédia de la SRG SSR, SWISS TXT SA propose une séance d’information sur la retranscription en ligne, dans les studios de la RTS.

Ce service destiné aux personnes malentendantes et sourdes est mis à disposition des élèves du secondaire, des étudiants durant leur formation professionnelle ou académique et toute personne en formation, dans une haute école ou une université. Il permet de transcrire de manière écrite les contenus oraux, et ceci en temps réel.

Une assistance précieuse, qui occupe aujourd’hui une dizaine de personnes dans le fief genevois de la télévision suisse romande. La plupart sont des interprètes ou traducteurs diplômés, qui maîtrisent plusieurs langues et des années d’expérience en matière de sous-titrage en direct. Visite guidée avec la vice-responsable Services d’accès Genève au sein de SWISS TXT SA, Liliane Martignetti.

La retranscription écrite en ligne, comment ça marche ?

Lors d’un cours, tous les mots prononcés par les professeurs sont transmis en ligne sur une plateforme. Les retranscripteurs se connectent en direct sur une plateforme internet depuis un ordinateur portable ou une tablette, via notre système HTML5 hébergé dans un de nos centres informatiques. Le contenu énoncé leur est envoyé par wifi et ces derniers les retransmettent à leur tour de manière écrite à la personne malentendante ou sourde. Celle-ci peut ainsi suivre en direct l’énoncé du cours, en le lisant sur son support informatique.

Quels avantages ce procédé sert-il ?

Il permet en plus aux personnes concernées d’être indépendantes, de gérer la manière de recevoir l’information discrètement, d’éviter les frais de déplacement souvent onéreux des codeurs-euses-interprètes. Ce système permet également d’organiser les remplacements en cas de maladie ou de réserver un retranscripteur promptement. En outre, à la fin du cours, l’étudiant-e a la possibilité de recevoir le texte final si l’enseignant l’y autorise. Ce qui jusqu’à présent a toujours été le cas. L’étudiant-e doit s’engager en échange à ne pas transmettre ces informations à des tiers. Ce texte est une base précieuse pour des révisions. J’en profite pour remercier ici tous les établissements qui ont accueilli cette démarche d’accessibilité.

Comment se positionne la Radio Télévision Suisse par rapport aux supports existants pour les personnes souffrant d’un déficit auditif ?

Avec ce service de retranscription écrite en ligne, SWISS TXT SA, filiale et centre de compétence multimédia de la SRG SSR depuis 1983, renforce les engagements pris pour les personnes handicapées. Rappelons que 71,6% des votants suisses avaient balayé l’initiative contre la redevance radio-TV, qui aurait porté préjudice aux personnes subissant un handicap auditif et pour lesquelles la SSR diffuse 50% de ses programmes sous-titrés et/ou signés. Cela représente environ 30’000 heures de programmes. Elle prévoit d’étendre cette offre à 45’000 heures, qui équivaudra à 80% de son temps d’antenne et 1000 heures en langue des signes française, LSF, d’ici à 2022.

Votre offre est-elle gratuite ?

L’offre a d’ores et déjà été utilisée en Suisse romande et alémanique et comptabilisée par l’AI comme assistance aux personnes sourdes et malentendantes en formation. En général, les coûts d'utilisation pour les personnes concernées sont pris en charge.

En effet, l’AI pourrait prendre en charge cette transcription pour toute personne en activité lucrative ou en formation, si celle-ci remplit les conditions demandées, au cas par cas. (Personne en activité lucrative ou en formation durable). « Notre service de tiers paierait la retranscription écrite en ligne en lieu et place d’un moyen auxiliaire, sans enlever pour autant le droit au remboursement des appareils auditifs. Nous privilégions la réintégration à travers une activité plutôt que la rente à vie. Nous les invitons à nous contacter pour étudier leur dossier », explique Laurence Calcagno, du service des moyens auxiliaires de l’Office de l'assurance invalidité pour le canton de Vaud.

Quand la prochaine séance d’information est-elle prévue ?

En général, nous faisons une séance en mai ou juin. Nous diffusons la date de cette séance sur différents journaux et sur notre site internet, bien évidemment. Nous organisons aussi des rendez-vous et des tests tout au long de l’année sur demande.

 

Témoignage en ligne

La jeune étudiante vaudoise Juliette Perrin a participé à une des séances d’information de SWISS TXT SA. « Cela m'a fascinée. Je pouvais la suivre simultanément en langue des signes française, LSF, (dans le monde journalistique romand, on ne met pas de parenthèse) en langue parlée complétée, LPC, en retranscription directe via une personne qui parlait en même temps mais de manière décalée, et grâce à une traductrice en français et une en suisse-allemand. Je n'arrivais pas à suivre, du coup je me suis concentrée sur la retranscription à l'écran et ça m'a beaucoup aidée ».

Juliette utilise désormais ce système dans le cadre de ses cours théoriques en biologie, qu’elle suit au gymnase, s’égarant un peu avec les termes difficiles de cette branche. « Grâce à la retranscription, je n'écoute plus le prof, je lis le cours en direct, ce qui me permet de prendre des notes. Du coup, je comprends mieux, même si ce système n’est pas un gain de temps, demande un minimum d’organisation comme se connecter, sans oublier son support informatique. Il ne remplace ni le codage ni la lecture labiale mais me fait éviter de devoir demander au prof de changer de position pour que je lise sur ses lèvres ou que je me retrouve confrontée à un problème avec mon micro ».

La jeune femme a choisi de suivre les cours de langues étrangères à l’aide de sa codeuse. « En effet, la classe participe beaucoup et j’apprécie de suivre les dialogues entre les profs et mes camarades, les blagues aussi ; la retranscription ne me le permettrait pas. ».

 

Plus d’infos sur : https://www.swisstxt.ch/fr/news/

Copyright SWISS TXT SA