Une apprentie émérite

L’apprentie de 1ère année au sein de notre fondation forom écoute, Kelly Santos Da Costa, fête aujourd’hui même ses 16 ans avec une maturité déconcertante et un avenir prometteur.

Kelly Santos Da Costa est engagée comme apprentie de commerce sur trois ans par la Ville de Lausanne. Cette dernière confie ses protégés à trois sociétés privées ou service public. Ceci leur permet d’appréhender des univers et tâches diversifiés, tels correspondance commerciale, comptabilité, commandes, accueil des clients et gestion d’un secrétariat.

Curieuse et volontaire
Lors de son rendez-vous d’embauche, Kelly a mis en avant son intérêt pour l’univers des malentendants. Elle a évoqué un voyage d’études en croisière. «  Un de nos camarades souffrant de malentendance s’est retrouvé isolé à cause de la mesquinerie et de la moquerie de la plupart d’entre nous, malgré ses efforts pour se faire comprendre et tenter d’échanger. J’ai été particulièrement troublée par ce comportement et ai fait de mon mieux pour communiquer avec lui ».

L’adolescente avait auparavant postulé comme bénévole dans des établissements médicaux sociaux et auprès de la Société protectrice des animaux, chérissant et vivant avec des animaux de compagnie. Ses demandes avaient été rejetées, en cause son jeune âge. Egalement membre du Conseil des jeunes du canton de Vaud, son groupe encourage ces derniers à réaliser des projets qui visent à améliorer leur qualité de vie et à prendre part à la vie publique.

De plus, Kelly avait également présenté un exposé en classe sur la surdité, en vue d’une future formation dans ce domaine.
La jeune femme, qui fait preuve de grande maturité, aime le contact humain, le travail social et utile et réfute toute injustice.

« Mes moyens financiers ne m’avaient pas permis de suivre un cours de langue des signes, de fait, j’ai présenté mon exposé à l’aide de « langue française signée ». Un autre projet a été réalisé dans ma classe pour que les élèves puissent se mettre dans la peau d’une personne malentendante ; je leur avais également fait porter des boules Quies durant deux séquences sur Powerpoint, durant lesquelles j’avais le dos tourné pour leur montrer comment la communication se passe pour un malentendant.

Cette expérience a été positive, même si mes camarades ont paru étonnés par mon choix. On m’a même demandé pourquoi je voulais me compliquer le travail avec des personnes souffrant d’un handicap ! Je tiens à apprendre les ficelles du métier, à comprendre les causes et effets de la malentendance qui peut tous nous toucher ».

Egalement diplômée de l’école portugaise grâce à ses origines, la jeune femme, qui a grandit et vit à Mont-sur-Rolle compte bien continuer à côtoyer forom écoute ou le monde de la surdité après son apprentissage.

Le travail quotidien à la fondation forom écoute
Durant cette première année, Kelly participe entre autres aux tâches de secrétariat de la fondation. «  On m’intègre aussi à différents projets en tenant compte de mon avis et on m’implique dans des activités externes, comme des événements, des sondages, des campagnes. Je collabore aussi à la réalisation de séquences de tutoriels vidéos, des expériences particulièrement intéressantes ».

Porte-parole et prise de position
L’adolescente a d’autres flèches à son arc. Elle se sent concernée par la politique et fait partie de la Commission de jeunes auprès du canton de Vaud. « J’ai besoin de comprendre comment fonctionne l’Etat, de découvrir les coulisses de la politique, de m’investir pour notre futur ». La commission des jeunes du canton de Vaud se réunit régulièrement et participe ou élabore beaucoup de projets socio-culturels.

Et de préciser encore : « il est surprenant de constater que notre inexpérience en tant que jeune est bien perçue par les députés, qui considèrent nos opinion et nos projets. De plus en plus, beaucoup de partenaires apprennent à nous connaitre et nous contactent pour bénéficier de notre avis ou de notre participation.

Dans son école professionnelle, l’apprentie assure aussi la parole au sein d’un groupe de jeunes ‘’EPCL CA BOUGE’’, dans le but d’améliorer l’ambiance, en organisant des soirées cinéma, semaines à thèmes, etc. ».

Un avenir prometteur et engagé
Adepte de voyages, de croisières, de grands espaces et visionnaire, Kelly anticipe son avenir après son apprentissage. Formation auprès de l’école de Police, brevet fédéral dans le cadre de l’administration lui permettant d’incorporer un poste de secrétaire générale et de municipale de préférence auprès d’une petite commune, les idées fusent.

Si l’avenir lui dira dans quelle voie s’orienter, une chose est sûre, elle veut mettre ses convictions au service d’autrui.

Pour décompresser, Kelly s’est intéressée au fitness entre tous ses engagements.

Si elle est passionnée par les jeux vidéo à ses heures perdues, à ses yeux une bulle et un refuge rassurants, elle privilégie les études et le contact direct. Elle a donc appuyé sur la touche « pause » durant sa période d’apprentissage, tout en faisant partie d’une organisation suisse de petits tournois de jeux-vidéos.

Bon vent et bon anniversaire Kelly, que votre belle énergie et votre volonté portent leurs fruits.