Please Login otherwise your session will stop in

Le risque encouru pour l’audition dépend de la quantité d’énergie sonore reçue. A niveau égal, le bruit industriel et la musique produisent approximativement le même effet sur l’ouïe. Un certain nombre de gestes et précautions simplespermettent de favoriser intelligemment sa santé auditive:

  • Eviter les établissements qui fondent leur réputation sur un niveau sonore élevé.
  • S’éloigner suffisamment des enceintes acoustiques pendant les concerts.
  • Réduire autant que possible le son de son lecteur MP3, chaîne Hifi, autoradio, etc.
  • Porter en discothèque et en concert, des protections en mousse.
  • Réduire l’exposition et ne pas dépasser une durée hebdomadaire d’écoute de 20 heures pour le lecteur MP3 ou l’autoradio à niveau raisonnable, ou 4 heures à volume maximum (100 dB), ou encore 2 heures pour la soirée en discothèque (103 dB).
  • Avoir toujours conscience du niveau sonore, du risque et de ses conséquences.

Les mélomanes et musiciens qui veulent profiter de la musique devraient l’écouter à des niveaux où la qualité est optimale et les performances de l’oreille sont maximales, c’est-à-dire entre 40 et 85 dB. Dans ces conditions, on peut écouter de la musique sans aucun risque, et autant qu’on le veut. Il faut savoir que, plus le niveau sonore est élevé, plus les finesses mélodiques et harmoniques disparaissent au profit du rythme qui devient prédominant.

Après de fortes sollicitations telles que concerts ou nuits en discothèque, ne vous précipitez pas sur votre lecteur MP3 pour réécouter vos titres vedettes… reposez vos oreilles! Offrez-leur un temps de récupération d’au moins 12 heures.

Eviter de longues écoutes au casque (qui enferment le système auditif) où l’on a tendance à monter progressivement le niveau et dépasser les limites.