Agir pour l’audition, signé de deux spécialistes reconnus de l’audition, cet ouvrage grand public vise à rendre accessibles le fonctionnement de l’audition et les conduites à tenir pour la protéger. Ce guide, très accessible et documenté, permet d’aborder et de comprendre en toute simplicité le fonctionnement subtil de l’ouïe, de découvrir les causes et mécanismes des surdités et de faire le point sur les différentes aides auditives (conventionnelles ou implants). Il décrypte à la fois les différents types de surdités, les bonnes pratiques pour entretenir son audition et les conseils pour entourer les malentendants etc. Cette nouvelle thématique traitée dans la collection «Pour les nuls» vise à rendre accessible à tous la compréhension des troubles de l’audition et les conduites à tenir. A propos des deux auteurs Françoise Bettencourt Meyers est à l’origine de la création de la fondation Agir pour l’audition. Bruno Frachet est professeur des universités et chirurgien ORL à l’hôpital Rotschild, spécialiste des implants cochléaires. Ils ont souhaité transmettre leurs connaissances sur les différents types de surdité, les bonnes pratiques pour préserver son ouïe et entourer les malentendants. Depuis 15 ans, Françoise Bettencourt Meyers s’est engagée personnellement dans la cause de la malentendance qui lui tient particulièrement à cœur en raison de sa dimension humaine et sociétale. Avec son époux Jean-Pierre Meyers et le concours de la Fondation Bettencourt Schueller, elle a pu initier et structurer une fondation désormais reconnue d’utilité publique, la fondation Agir Pour l’Audition. « Pour rompre la spirale de l’isolement provoquée par les problèmes d’audition, nous devons agir pour changer le regard sur un tabou mal connu et mal compris. C’est l’affaire de tous. Les troubles de l’audition nous toucheront tous à un moment donné, n’oublions pas que nous vivons de plus en plus longtemps », atteste Françoise Bettencourt Meyers. Le Pr Bruno Frachet, Professeur des Universités, Paris-XIII, et Praticien Hospitalier à l’APHP, est un quant à lui otologiste fort d’une expertise dans l’implantation cochléaire de plus de  30  ans. « L’Audition pour les nuls » Françoise Bettencourt Meyers et Bruno Frachet. www.pourlesnuls.fr         « Depuis 30 ans, je vois chaque jour au sein de l’hôpital public des personnes qui souffrent parce qu’elles sont isolées par des problèmes d’audition. Il existe des solutions. Il faut les faire connaître et les partager. C’est un véritable enjeu de santé publique, l’audition est clé pour apprendre et participer,  c’est  un  des  meilleurs  atouts  pour  retarder  l’apparition  des  maladies cognitives », complète le Pr Bruno Frachet. « Depuis 30 ans, je vois chaque jour au sein de l’hôpital public des personnes qui souffrent parce qu’elles sont isolées par des problèmes d’audition, a déclaré le Pr. Frachet. Il existe des solutions. Il faut les faire connaître et les partager. C’est un véritable enjeu de santé publique, l’audition est clé pour apprendre et participer, c’est un des meilleurs atouts pour retarder l’apparition des maladies cognitives. » " />

L’audition… pour les nuls !

S’il était un ouvrage qui manquait à cette collection, désormais devenue très célèbre, c’est bien celui-ci. « L’audition pour les nuls » vient en effet de sortir en librairie. Et il va en intéresser plus d’un!

Né d’un partenariat entre les éditions First et la fondation Agir pour l’audition, signé de deux spécialistes reconnus de l’audition, cet ouvrage grand public vise à rendre accessibles le fonctionnement de l’audition et les conduites à tenir pour la protéger.

Ce guide, très accessible et documenté, permet d’aborder et de comprendre en toute simplicité le fonctionnement subtil de l’ouïe, de découvrir les causes et mécanismes des surdités et de faire le point sur les différentes aides auditives (conventionnelles ou implants). Il décrypte à la fois les différents types de surdités, les bonnes pratiques pour entretenir son audition et les conseils pour entourer les malentendants etc. Cette nouvelle thématique traitée dans la collection «Pour les nuls» vise à rendre accessible à tous la compréhension des troubles de l’audition et les conduites à tenir.

A propos des deux auteurs

Françoise Bettencourt Meyers est à l’origine de la création de la fondation Agir pour l’audition. Bruno Frachet est professeur des universités et chirurgien ORL à l’hôpital Rotschild, spécialiste des implants cochléaires. Ils ont souhaité transmettre leurs connaissances sur les différents types de surdité, les bonnes pratiques pour préserver son ouïe et entourer les malentendants.

Depuis 15 ans, Françoise Bettencourt Meyers s’est engagée personnellement dans la cause de la malentendance qui lui tient particulièrement à cœur en raison de sa dimension humaine et sociétale. Avec son époux Jean-Pierre Meyers et le concours de la Fondation Bettencourt Schueller, elle a pu initier et structurer une fondation désormais reconnue d’utilité publique, la fondation Agir Pour l’Audition. « Pour rompre la spirale de l’isolement provoquée par les problèmes d’audition, nous devons agir pour changer le regard sur un tabou mal connu et mal compris. C’est l’affaire de tous. Les troubles de l’audition nous toucheront tous à un moment donné, n’oublions pas que nous vivons de plus en plus longtemps », atteste Françoise Bettencourt Meyers.

Le Pr Bruno Frachet, Professeur des Universités, Paris-XIII, et Praticien Hospitalier à l’APHP, est un quant à lui otologiste fort d’une expertise dans l’implantation cochléaire de plus de  30  ans.

« L’Audition pour les nuls » Françoise Bettencourt Meyers et Bruno Frachet. www.pourlesnuls.fr

 

 

 

 

« Depuis 30 ans, je vois chaque jour au sein de l’hôpital public des personnes qui souffrent parce qu’elles sont isolées par des problèmes d’audition. Il existe des solutions. Il faut les faire connaître et les partager.

C’est un véritable enjeu de santé publique, l’audition est clé pour apprendre et participer,  c’est  un  des  meilleurs  atouts  pour  retarder  l’apparition  des  maladies

cognitives », complète le Pr Bruno Frachet.

« Depuis 30 ans, je vois chaque jour au sein de l’hôpital public des personnes qui souffrent parce qu’elles sont isolées par des problèmes d’audition, a déclaré le Pr. Frachet. Il existe des solutions. Il faut les faire connaître et les partager. C’est un véritable enjeu de santé publique, l’audition est clé pour apprendre et participer, c’est un des meilleurs atouts pour retarder l’apparition des maladies cognitives. »